Histoire

Histoire

Hélène de Fonsèque, dite Hélène de Surgères a donné à la ville sa renommée. Demoiselle d’Honneur de la Reine Catherine de Medicis, elle fut la dernière muse de Ronsard qui a célébré sa beauté dans plusieurs de ses poèmes, le plus illustre étant le « sonnet pour Hélène ».
Elle se retira en son château de Surgères œuvrant à sa réhabilitation et à son embellissement. Elle y mourut en 1618.

Surgères : ses origines

Il faut remonter au néolithique ancien (9 000 ans av JC) pour trouver des traces de vie à Surgères. Située sur les rives de la Gères, la ville est connue sous la forme d’un castrum (camp romain fortifié) au IXème siècle. De village, Surgères devient une ville d’ampleur au Moyen Âge.

Le Château de Surgères

Hélène de Fonsèque, Audry de Puyravault, le Cardinal Péraud ou encore Eugène Biraud sont autant de personnes importantes qui sont nées ou ont vécu à Surgères.

Ils ont marqué la ville de leur empreinte au niveau politique, culturel, artistique ou économique.

Surgères, c’est aussi quelques grandes familles seigneuriales puissantes qui transforment le château et la ville au fil des siècles.
Comme Dugesclin, Louis XIII ou encore Napoléon, de nombreuses personnalités sont venues séjourner au château.

La vie économique à Surgères

Après avoir connu la prospérité avec la vigne avant le phylloxera, la ville de Surgères trouve un nouvel essor au XIXème siècle. L’industrie laitière est initiée par Eugène BIRAUD et la première coopérative laitière voit le jour à Chaillé (village de Saint-Georges-du-Bois). 

Puis vient l’époque de la révolution Industrielle avec l’ouverture des ateliers de constructions mécaniques d’Abel POYAUD qui deviennent une référence dans le domaine du moteur diesel à usage civil, marin et militaire. De nos jours, la société WÄRTSILÄ a pris la suite de la SSCM (Société Surgérienne de Constructions Mécaniques) pour cette activité mécanique. 

En 1905, « l’école de laiterie » ouvre ses portes. Sa création confirme le renouveau économique de la commune. 

Les troupeaux de vaches laitières ainsi que la production de beurre développent depuis 1979 le beurre de Surgères bénéficie d’une Appellation d’Origine Protégée.

De nos jours, l’école de laiterie est devenue Ecole Nationale d’Industrie Laitière et d’Industrie Agroalimentaire. Elle a été rejointe par l’Ecole Nationale Supérieure de Meunerie et des Industries Céréalières. Ils forment un Etablissement Public Local d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole.

Surgères, c’est aussi aujourd’hui :

Les bâtiments incontournables :

Partager cette page sur : facebook twitter

Localisation Localisation Incontournables Incontournables Démarches administratives Démarches administratives Services périscolaires Services périscolaires Annuaire des associations Annuaire des associations Bulletin municipal Bulletin municipal
Histoire